14 symptômes de la fibromyalgie que chaque femme devrait connaître

Difficile à détecter en raison de ses symptômes répandus et généralisés, la fibromyalgie est tellement mal comprise que des scientifiques se sont même interrogés sur son existence. Touchant des millions de personnes dans le monde, y compris la plupart des femmes, leur douleur est extrêmement désagréable. Pour mieux comprendre ce trouble encore mal compris, l’association française Fibromyalgie SOS partage plusieurs symptômes que chaque femme devrait connaître. Touchant 2 à 5% de la population française, la fibromyalgie semble être dominante chez les femmes, ce qui représenterait 80% des personnes atteintes. Cette maladie, reconnue par l’OMS en 1992 comme une maladie, se caractérise par une douleur chronique et un malaise généralisé, qui conduit souvent à des maladies psychologiques. Pour plus d’informations, voici 14 symptômes auxquels vous devriez prêter attention:


Également appelée asthénie, la fatigue chronique révèle des problèmes de santé sous-jacents. Associé à des facteurs physiques ou psychologiques, il devient anormal lorsqu’il persiste sans que la cause en soit identifiée.

Sommeil perturbé

La personne touchée ressent une fatigue aiguë alors qu’elle manque de sommeil réparateur. Elle se manifeste généralement par des insomnies répétitives, une hypersomnie ou des problèmes respiratoires tels que l’apnée du sommeil.
Anxiété et mauvaise humeur
Ces troubles sont caractérisés par des sentiments d’agitation, de tension, d’appréhension ou de peur extrême sans raison particulière. Ils placent la personne dans un état émotionnel très perturbé qui se traduit par une nervosité et un stress incontrôlables, ce qui provoque des sautes d’humeur, de l’irritabilité et même des tendances suicidaires.
Bourdonnement et bourdonnement dans les oreilles
Connu sous le nom d’acouphène, ces symptômes sont déclenchés en l’absence de bruits externes. Répétitifs, ponctuels ou irréguliers, ils sont envoyés par le système neurologique et affectent les oreilles, ainsi que différentes parties de la tête (avant, arrière, intérieur).

– La   méditation pourrait apporter une légère amélioration de la qualité de la vie;

   L’acupuncture et les cures thermales soulagent également la douleur.

Loading...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *